VERS L'ÉDITION LIBRE DONT NOUS RÊVONS






Chers ami(e)s auteurs,


Le mouvement des auteurs indépendants est encore récent en France, mais il s'étend à la vitesse de la lumière. Il est déjà devenu une véritable galaxie.

Beaucoup d'entre vous rêvent encore de trouver un éditeur. Pourtant, je suis convaincue que dans un avenir pas si lointain que cela, la planète Édition pâlira devant cette « indésphère » en pleine expansion. Parce que les auteurs ne voudront plus céder leurs droits : ils préféreront les exploiter eux-mêmes.

Les éditeurs finiront par vendre beaucoup moins de livres que les indés ; cette tendance s'observe aux États-Unis depuis des années.

À force, ils seront contraints de se reconvertir, au moins en partie. Exploitant leur savoir-faire séculaire, ils créeront alors des plateformes de vente et/ou nous vendront de l'accompagnement littéraire, technique et relationnel.

Oui, je pense que quand elles n'auront plus d'autre choix, les maisons d'édition deviendront peu à peu fournisseurs de contenus et agents littéraires. 

Comme l'édition indépendante sera devenue un énorme marché, à la fois en termes de ventes de livres et en tant que clientèle potentielle pour les services aux auteurs, je parie que très logiquement, de grands groupes d'édition tenteront tôt ou tard de prendre le contrôle de l'indésphère.

Nous devons nous préparer à ce genre d'offensive ; ne pas nous laisser emporter, déborder par le développement de l'indésphère, mais l'organiser de façon optimale en préservant les valeurs de liberté et d'entraide qui font sa spécificité.

Notamment, en veillant à ne laisser aucun auteur dans l'isolement s'il a besoin d'informations ou de soutien.

Car notre force, dans l'indésphère, c'est d'être un mouvement encore jeune et passionné, imprégné d'une culture du partage ; un milieu où l'on observe beaucoup d'actions désintéressées.

Et pourtant, à l'heure actuelle, à part dans quelques petits groupes soudés, chaque auteur bricole un peu dans son coin et pêche des infos au hasard, ce que je trouve très dommage. C'est pour toutes ces raisons que j'appelle depuis quelque temps à la mise en place d'un début d'organisation axée sur l'intérêt général.


DE LA DISPERSION À LA CONCERTATION

« Pionniers » ou nouveaux venus, bien des indés se démènent sans compter depuis plusieurs années, multipliant les initiatives pour en aider d'autres à s'autoéditer.

Cette chaîne d'entraide nous a permis de nous lancer à notre tour, les uns après les autres. Rassembler toutes ces initiatives sur un même portail pour les rendre encore plus accessibles, puis nous fédérer, nous permettra d'aller encore plus loin.

Grâce à Alexy Soulberry, le site dont je rêvais sera mis à la disposition des auteurs le 18 décembre 2016.

Et ce ne sera qu'un début, car cette « maison commune » virtuelle est appelée à se développer : les seules limites seront celles de notre créativité et notre mobilisation.


QUE TROUVERA-T-ON SUR LE SITE DES AUTEURS INDÉPENDANTS ?

Convivialité :

Nous étions nombreux à rêver d'un point de ralliement où les auteurs indépendants pourraient lier connaissance et trouver des conseils, du soutien, des opportunités

Tout ce qui nous permettra d'avancer ensemble, d'être plus efficaces parce que plus solidaires, sera peu à peu développé : trombinoscope, mise en commun de carnets d'adresses utiles, entraide, partenariats, forums, boîte à idées...


Ressources auteurs :

Le premier objectif est de centraliser toutes les informations utiles aux auteurs autoédités, de façon à les rendre accessibles sans longues recherches.

Ont été intégrés en priorité les liens vers des articles ou tutoriels présents sur les sites ou blogs des « pionniers » de l'autoédition, auxquels nous devons reconnaissance pour leur travail de défrichage et de partage d'expérience.

Des rubriques d'aide fiscale et juridique sont en projet.


Promotion :

 Constitution d'un fichier auteur et d'un fichier ouvrages renseignés directement par les auteurs.

 J'espère pouvoir adjoindre au site un moteur d'annuaire très innovant qui permettra un accès des lecteurs aux ouvrages via une recherche multicritères particulièrement rapide et précise.

Cet outil, beaucoup plus performant que ceux disponibles sur les plateformes de vente, permettra à chaque auteur de trouver son public particulier. 

 

Renforcement du lien avec la blogo littéraire :

La blogosphère littéraire, qui préfigure la critique littéraire de demain, équivaut à ce qu'est l'indésphère par rapport à l'édition traditionnelle.

Beaucoup de blog'litt sont encore circonspects vis-à-vis de l'autoédition. Il nous appartiendra de favoriser la découverte mutuelle et de servir de facilitateur pour que se multiplient les partenariats auteur-blogueur.

Cela, tout en informant les auteurs débutants des règles de bonne conduite à l'égard des blog'litt, et en communiquant avec ces derniers pour souligner le besoin des auteurs autoédités en matière d'avis argumentés, bienveillants mais sans complaisance.


Mise en place d'une démarche qualité :

Beaucoup d'auteurs plaidaient en faveur de cette action. En effet, elle est indispensable pour réhabiliter l'autoédition dans l'esprit du grand public, des médias, des libraires. Même de la blogosphère ! Et ne parlons pas des éditeurs, qui font fantasmer beaucoup (trop ^^) d'entre vous... La littérature indépendante est très souvent associée au préjugé « ebooks illisibles », « auteurs ratés », « rebut de l'édition », qui empêche les auteurs de rencontrer leur lectorat.

Il faut casser cette image négative.

La démarche consistera, entre autres actions, à créer un label qualité et des prix littéraires.

Les auteurs décideront s'ils sont volontaires pour soumettre leurs ouvrages à des jurys de bénévoles compétents et impartiaux, auxquels seront adjoints dès que possible des jurés non auteurs : blogueurs littéraires, journalistes, lecteurs, libraires, etc.


UNE ARTICULATION SITE + ASSOCIATION

En résumé, ce site s'est donné pour objet d'accueillir librement et gratuitement celles et ceux d'entre vous qui cherchent de l'entraide, des conseils, du soutien, des outils, du relationnel, ou qui souhaitent partager leurs idées, leurs connaissances, leur passion.

Il vous aidera autant que possible à écrire, mettre en forme, publier et promouvoir vos ouvrages.

Je vous invite à vous y inscrire largement pour nous permettre de lancer la deuxième étape de ce projet : une campagne dans les grands médias pour attirer l'attention sur l'indésphère, ses atouts, ses attentes, et mettre en valeur la littérature indépendante.

Parallèlement, sera créée sous forme associative une amicale d'auteurs ouverte à tous les indés, du « pionnier » au néophyte. Cette structure, accessible en tant que membre actif (cotisant) ou simple sympathisant, servira à représenter l'indésphère et ses auteurs dans le monde du livre ou auprès des administrations.

Là aussi, je ne peux que vous inviter à adhérer afin de permettre des actions d'envergure : interventions officielles, organisation d'événements et pourquoi pas, dans un avenir plus lointain, une activité de type coopérative d'édition ?


C'EST PARTI !

Bien sûr, tous ces projets ne verront le jour que peu à peu. Mais leur évolution ne dépendra que de vous, de votre implication, de vos partages, de votre enthousiasme ; et tout cela, je l'ai vu à l'œuvre partout dans l'indésphère.

Mes ami(e)s, je suis persuadée que vous saurez forger cette union de « communauteurs » : une force capable de transcender les valeurs qui nous sont chères, et de transformer ces premiers pas en une magnifique aventure.

À vous de jouer...


Elen Brig Koridwen



Pour plus de détails, je vous invite à explorer les articles publiés à ce sujet sur mon blog auteur http://www.blog-elenbrigkoridwen-elieapocalypse.fr/.